Chloé COTTALORDA

Chloé COTTALORDA

Chloé Cottalorda vit et travaille en Ardèche depuis 2011. Ces domaines de prédilection sont la grisaille(*), la gravure, ainsi que la sculpture et le travail du verre ; sans oublier l’écriture...

Elle aime se glisser dans des histoires qui sont ou ne sont pas les siennes, à rendre palpables, visibles ces riens de vies par un langage personnel.Un voyage dans l'intime, une discussion féminine en milieu clos... un sous- vêtement blanc donné ; limite d’une intimité à ne pas franchir... Duo aujourd’hui dissolu, moitié disparu ou amour perdu...

Son travail se présente sous la forme d’une installation, dans une ambiance très raffinée, féminine, pleine d’équilibre et d’esthétisme, jouant sur les contrastes de matières, de couleurs.

Les sujets sont traités avec justesse sans jamais céder à la facilité, jouant sur l’humour, la poésie, la légèreté mais aussi à ne pas s’y tromper témoignage d’une histoire, de l’histoire du temps qui passe, de l’amour qui traverse les générations, des relations intemporelles entre les hommes et les femmes....

Visiter le site de l'artiste

* la technique de la grisaille : utilisation d’une poudre grisâtre (à base d’oxyde métallique) que l’on mélange à l’eau ou à d’autres liants. Cette pate recouvre une feuille de verre ; il s’agit alors de dessiner avec la lumière, dans les ombres et non le contraire comme dans le dessin ou la peinture traditionnelle. Tout est inversé, même les textes doivent être écrits à l’envers. Après le tout est cuit à 610 degrés pour qu’ils’incrustent dans la feuille de verre.

Mixed techniques

Chloé Cottalorda
Attraper un excès de temps