Exposition "Dorothy Day, changer l'ordre social", 9 au 25 septembre, Espace Chabrillan à Montélimar

La collaboration engagée depuis 5 ans entre le peintre François Rieux et la Galerie Mercurart au travers de son fondateur, Jean-Claude Millet, auteur, porte sur des personnages inspirants pour le peintre et des thèmes associés en cohérence avec les engagements de l’écrivain.
À Marie Durand victime des guerres de religions au début du 18éme siècle avait été associée « la Liberté de Conscience ».
À Dorothy Day, figure du catholicisme social américain, militante pour la paix, la justice sociale et la défense des exclus, fondatrice du mouvement Catholic Workers, est aujourd’hui associé « Changer l’Ordre Social ». Elle porte une parole encore peu connue en France, mais au combien d’actualité.
François Rieux et Jean-Claude Millet sont heureux d’annoncer la prochaine exposition consacrée à Dorothy Day, Changer l’Ordre Social, du 9 au 25 septembre à Montélimar, Espace Chabrillan.
Inspiré par la vie de Dorothy Day, François Rieux a peint plus de cent toiles, avec des formats allant jusqu’à 140 cm par 220 cm, dans lesquelles il restitue chacune des composantes de la condition humaine.
Les problématiques de survie avec la non-satisfaction des conditions primaires : la nourriture, le toit, la sécurité. Les problématiques sociales avec la solitude, les ségrégations, les confrontations aux institutions, la révolte, la prison. Les raisons d’espérer avec les témoignages de solidarité, les communions autour des soupes
populaires avec leur dimension sacramentelle. Le Retour à la terre. La Foi. La relation à la religion et à sa hiérarchie avec la confrontation du dogmatique et du prophétique.
Il a restitué quelques-unes des expressions iconiques de Dorothy Dav : La Pacifiste qui soutient César Chave, et  Don’t Call Me a Saint  , tableau représenté sur l'affiche de l'exposition.
En plus des toiles, François Rieux a accompli un travail considérable de recherche, d'esquisses sur papier. Nous avons choisi d'en présenter quelques-unes dont les deux NO WAR qui ont pris une valeur particulière alors qu'éclatait la guerre en Ukraine.
François Rieux, 47 ans, est un peintre expressionniste français contemporain vivant à Coux dans l’Ardèche. Son oeuvre explore les méandres de la condition humaine.
Ses toiles dévoilent un rêve intime, poursuivi par tout homme : celui de s'élever, de s'affranchir de sa pesanteur organique d'être de chair et de sang. Dans toutes ces toiles, François Rieux peint, efface et finalement révèle des personnages empreints de l'humanité dont il fait lui-même sa quête.

L'exposition sera ouverte du vendredi 9 au dimanche 25 septembre, les mercredis, samedis et dimanches de 10 h à 18 h, et les mardis, jeudis et vendredis de 14 h à 18 h
 
Entrée libre