Marlène BRUN

Marlène BRUN

Marlène a été reçue troisème au concours 2014 de la Société des Pastellistes de France.

L’œuvre du pastelliste commence des années avant que la feuille de papier Ingres, ou autre, soit installée sur le chevalet. Elle se termine de nombreuses heures plus tard.

Il faut en effet des années d’apprentissage pour passer de la préoccupation principale de la représentation réaliste dans laquelle la main est au service de la technique, à une posture où la technique est au service de l’expression artistique.

Marlène Brun a entrepris patiemment, pendant des années, cette démarche initiatique qui lui a valu les gratifications que l’on fait à l’artisan pour un travail bien fait.

« On dirait une photographie ! ».

Aujourd’hui, Marlène a complètement dépassé ce statut de coloriste besogneux. Le réalisme du résultat de son engagement est devenu une conséquence et non un but.

 

Pastels secs

Les tournesols
les bols du déjeuner en famille
Iris sur la butte
Albertine dans tous ses états
Arbouses : fruits d’hiver
Coqueliquots