souvenirs de Bohème

de Werner REINISCH

Voir d'autres peintures de Werner REINISCH

La force de cette œuvre ne s’arrête pas au fait qu’elle traduit une communauté d’inspiration entre l’immense poète Goethe et le peintre, ou même une communauté d’expression en faisant appel à la même symbolique équine.

La position de l’attelage, placée si bas dans le cadre n’est pas anodine. Il ne pouvait pas être plus bas. Ainsi, laisse-t-il la place, au-dessus, à une immensité de possibilités. Cela commence par ces deux ailes immenses, si proches de l’équipage si on se réfère aux distances respectives entre lui et l’astre sacré qu’elles accueillent en même temps qu’elles le préparent à le rejoindre. Si proche, si prégnant, si incontournable, si porteur de toute la force de ce qui est au dessus de nous, énergie et infinitude.

À coté, ou plutôt au dessus "du chariot du destin", planent les ailes de l’espérance qui permettent de donner à tout instant de vie une valeur et du sens.

Type de produitCréation originale
Profondeur (cm)5
Hauteur (cm)100
Largeur (cm)145
Supporttoile
Techniquehuile
Nombre d'avis0

Avis

Ce produit n'a pas encore d'avis - soyez le premier à en déposer un.