Alain SIGNORI

Alain SIGNORI

Quand l'artiste tailleur se munît d'une masse,

Il prolonge sa main pour que la pierre casse.

Qu'elle se libère d'éclats et de force étincelles,

Pour façonner l'outil à sa forme la plus belle.

 

Ainsi, d'une pierre à l'autre, le poing s'est enrichi

De la force qu'en lui la perfection induit.

Quand l'esthétique atteint une fibre universelle,

Se dégage de la norme une énergie nouvelle.

 

Quand l'artiste tailleur libère cette forme,

D'une matière jusque là, parfaitement informe,

Il dit à tous les hommes: le beau a sa magie,

Et peut donner à tout une intense énergie.

 

Par l'effort répété la matière prend âme,

Et celle dont l'homme est fait peut échapper au drame,

De ne rester que telle en dépit des promesses,

Que depuis bien longtemps la sagesse professe.

 

Pour faire de toi un roc de ta fragilité,

Fait comme l'artisan, continue à tailler,

Dans la gangue dans laquelle ton âme est enfermée,

Pour aboutir au graal sculpter le mot aimer.

 

Remplacez la pierre par des vieilles tôles ou des couvertures de vieux livres et les artistes sculpteurs par Alain Signori, et vous avez dans ce texte toute sa destinée. Une destinée d'artiste commune à l’homme du néolithique, celui du IXème siècle et notre contemporain.