Vallée de l'Omo

L'enaction de l'Homme

by Jean-Claude Joseph MILLET

View more peintures of Jean-Claude Joseph MILLET

Le « je » est la manifestation d’un fait créateur.

Si nous avons la perception de la manifestation du fait

créateur du « je », nous ignorons pourtant la loi naturelle

qui conduit à cette manifestation.

Cette loi devrait avoir comme contenu la description

du passage du « avant je » au « je ».

La « matière » qui précède le « je » ne comporte pas en

elle-même toutes les caractéristiques du « je » et en particulier

une conscience de ce à quoi elle va conduire.

C’est précisément notre sujet. Le « je » est donc, par

rapport à la « matière » de « l’avant je », une sorte de

« métamatière ». Il est rationnel ou créatif, mieux les

deux, de penser que si le « je » est une « métamatière »

incapable de concevoir sa propre occurrence, il peut

exister un « méta je ». De même que la « matière » n’a

pas conscience de la « métamatière » qui constitue le

« je », le « méta je » est inaccessible à la conscience de ce

à quoi il donne lieu. C’est donc dans la continuité de

ce mode de pensée que je propose que le « méta je » soit

la manifestation du fait créateur du « nous ».

Se pose alors la question de savoir si l’itération suivante

peut être légitime.

Je prends ce risque.

De la même manière que « nous » n’avait pas conscience

du fait qu’il était définissable par un « méta je », il n’a

pas non plus conscience du fait qu’il peut donner naissance

à un « méta nous ».

Le « méta nous » serait-il alors la manifestation du fait

 

créateur de « lui » ?

ProducttypeCréation originale
Hauteur (cm)81
Largeur (cm)60
SupportToile de lin très fine non apprètée
TechniquePeinture à l'huile et eau de javel
Aantal beoordelingen0

Reviews

This product does not have any reviews yet - be the first to write one.